sociale

L’aide sociale par la Fondation du Souffle

Qu’est ce que l’aide sociale pour la Fondation ?

L’aide sociale est une aide financière que la Fondation apporte à des malades respiratoires, appauvris voire extrêmement démunis.

Les moments critiques se situent à la fin de l’hiver et au début du printemps lorsque de nombreux centres et organismes temporaires ferment leur porte jusqu’à l’hiver prochain, mais aussi parce que des propriétaires peu scrupuleux s’autorisent (parce qu’à partir de cette période la loi l’autorise) à expulser des personnes, malades de surcroît, hors de chez eux simplement parce qu’ils éprouvent des difficultés financières.

En outre, dans le cadre d’un sevrage tabagique, la Fondation aide aussi à l’achat du 1er mois de substituts nicotiniques accompagné ou non (au bon vouloir du malade de consultations gratuites organisées par les comités départementaux.

Pourquoi l’aide sociale ?

Faire face aux besoins immédiats, répondre aux situations d’urgence c’est ce que s’efforce de faire la Fondation via ses « Commissions d’Attribution des Secours » en attente d’une prise en charge régulière par d’autres organismes.

L’aide sociale est l’ultime filet de sécurité pour toute personne précaire. Grâce à elle et à vous, nous assurons le minimum vital pendant qu’ils se font soigner. Grâce à vous la famille du malade peut l’accompagner dans sa guérison de ces personnes nous sollicitant. Cette aide permet de redonner un peu d’espoir dans la vie de ces personnes malades et souvent dans une grande détresse.

A qui et comment attribue-t-on l’aide sociale ?

L’aide sociale est octroyée de manière collégiale par nos pneumologues, médecins et bénévoles expérimentés en matière d’aide sociale qui compose les « Commissions d’Attribution de Secours  » dans les plus brefs délais.

Les dossiers nous sont transmis par l’intermédiaire des assistantes sociales, qui aident le patient à construire son dossier afin de lui permettre de perdre le moins de temps pour qu’il puisse avoir accès le plus rapidement possible.

L’aide sociale est accordée dans la mesure où la personne dans le besoin ne peut pas être entretenue par sa famille ou ne peut pas faire valoir d’autres prestations légales auxquelles elle a droit. Nous sommes son unique secours.

Les dernières aides sociales attribuées

  • Le jeune Kevin, a dû être hospitalisé en urgence dès sa naissance, en décembre 2015, en raison d’une pathologie respiratoire sévère détectée lors de l’accouchement. Son état a nécessité un maintien prolongé en service de soin pédiatrique. Sa mère est isolée et en situation de grande précarité, hébergée par le Samu social. En grande détresse, elle s’investit beaucoup auprès de son fils : présence quotidienne auprès de lui, participation aux soins de l’équipe médicale, ce qui ne lui permet pas dans l’immédiat de s’impliquer dans des projets personnels, notamment de reprendre les emplois de femme de ménage dont elle vivait auparavant.

Le Comité a contribué au cours de l’année 2016 à aider cette jeune maman à prendre soin de son enfant malade en lui attribuant des secours (cinq cents euros au total, en plusieurs fois) pour la prise en charge de ses frais de transports et quelques besoins élémentaires. 

  • Tom est un petit garçon âgé de 18 mois et né avec une myopathie et insuffisance respiratoire sévère. Tom est issu d’une fratrie de 4 enfants et cette famille assume seule les frais relatifs aux hospitalisations régulières de Tom. Son père a été contraint de se mettre en maladie afin de pouvoir s’occuper à la fois de Tom et des autres enfants car le coût de la pris en charge d’une aide à domicile n’est pas financièrement possible. La maladie de Tom a bousculé et déstabilisé le budget familial. Cette famille a eu à sa charge des frais non pris en charge par les organismes ; situation qui a engendré des difficultés financières.

La Fondation du Souffle a accordé à la famille de Tom une aide de 500 euros afin de pouvoir compenser la perte de revenus des parents pour s’occuper de leur enfant malade. 

 

Peu de personnes savent à quel point les maladies respiratoires peuvent faire souffrir, laisser des séquelles et être handicapantes. Beaucoup d’enfants souffrent de maladies respiratoires notamment d’asthme (4 millions en France). C’est grâce à la générosité de nos fidèles donateurs que la Fondation réussit à entreprendre ces actions et a améliorer la vie des malades et des familles en difficultés. 

Je soutiens l’aide sociale aux côtés de la Fondation du Souffle ✊