fumeurs

Le nombre de fumeurs aurait diminué d’un million en un an en France

De 13,2 millions en 2016, le nombre de fumeurs quotidiens est passé à 12,2 millions en 2017, selon une enquête publiée lundi. Une diminution sans précédent depuis une dizaine d’années.

L’accumulation de mesures antitabac aurait-elle fini par payer ? Avec près d’un million de fumeurs quotidiens en moins entre 2016 et 2017, la consommation de tabac en France enregistre une baisse d’une ampleur inédite depuis une dizaine d’années. Selon le Baromètre santé publié lundi 28 mai par Santé publique France, cette diminution touche également pour la première fois depuis 2000 les fumeurs aux revenus les plus faibles.

 

Les résultats de l’enquête réalisée entre janvier et juillet 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 25 319 personnes âgées de 18 à 75 ans sont spectaculaires. En 2017, un peu plus d’un quart des Français (26,9 %) fumaient quotidiennement, contre 29,4 % un an plus tôt, soit une baisse de 2,5 points. Cette diminution, qui correspond à un passage de 13,2 à 12,2 millions de fumeurs quotidiens en un an, a été qualifiée lundi d’« historique » par la ministre de la santé, Agnès Buzyn.

 

C’est chez les hommes âgés de 18 à 24 ans que le phénomène est le plus net, avec une baisse de 8,9 points (de 44,2 % à 35,3 %), soit environ 240 000 fumeurs de moins. Il s’agit du « plus bas niveau atteint depuis 2000 pour cette tranche d’âge », relève Santé publique France. Cette baisse serait « en partie liée » à une moindre entrée des jeunes dans le tabagisme ou à un passage moins fréquent au tabagisme quotidien.

 

Forte variation d’une région à l’autre…

 


Pour consulter l’article en intégralité : www.lemonde.fr

Mis à jour le 29 mai 2018