pollution

La pollution pourrait-elle perturber les règles des femmes ?

Plusieurs études suggèrent un lien entre la pollution et des troubles de la fertilité des femmes ou encore au niveau de la régularité de leurs règles. Une piste à examiner en profondeur.

 

Mauvaise pour le cœur, les poumons… et la santé intime des femmes ? Quelques études commencent à suggérer que la pollution de l’air aurait aussi un impact sur les organes reproducteurs féminins. Tout en passant en revue ces travaux, dans Current Epidemiology Reports, des scientifiques américain.e.s soulignent la nécessité de poursuivre l’effort de recherche.

 

Pour cette revue, le corpus disponible était assez maigre : sur les 18 études “éligibles”, seules cinq étaient de qualité suffisante. Voilà qui résume bien la nécessité de multiplier les projets. Car la population concernée, elle, est loin d’être marginale : rappelons-le, les femmes représentent la moitié de la population mondiale.

 

Pour ce qui est du contenu, les conclusions sont elles aussi assez prudentes. Les différentes études ont examiné le lien entre la pollution atmosphérique et plusieurs paramètres de santé gynécologique : règles irrégulières, infertilité, fibromes ou encore endométriose.

 


Pour consulter l’article en intégralité : www.e-sante.fr

Mis à jour le 17 juillet 2018