POUR QUE ÇA CHANGE, MOBILISONS-NOUS !

Objectif : 30 000 signatures.

0


Nous, parents, grands-parents, ou simples citoyens, demandons plus de moyens pour la recherche sur les maladies respiratoires liées à la pollution.
 

 

Bronchites, bronchiolites, rhinites, crises d’asthme à répétition, risques accrus de cancers,…les enfants, plus vulnérables que les adultes, subissent à longueur d’années les effets toxiques des polluants que nous respirons tous.

 

En outre, le réchauffement climatique provoque leur augmentation dans l’air que nous respirons, accroit la toxicité de certains, et exacerbe les allergies. Les observations mais aussi les preuves s’accumulent et, devant cette situation l’immobilisme serait inacceptable.

 

Les pneumologues de la Fondation du Souffle et du Fonds de dotation « Recherche en Santé Respiratoire » (FRSR) ont décidé d’allouer dès maintenant un financement spécial à la recherche sur les maladies respiratoires liées à la pollution afin de mieux connaître les moyens de la combattre efficacement. Un appel à projets scientifiques a ainsi été rendu public le 25 novembre 2015 ; la dotation initiale est de 50 000 euros et son augmentation permettrait de financer un plus grand nombre de projets.

Nous, parents, grands-parents, entourage d’enfants ou tout simplement citoyens préoccupés de préserver une qualité de l’air qui ne nuise pas à la santé, soutenons cette initiative.

 

J’appelle le gouvernement à abonder le financement de la Fondation du Souffle-FRSR  spécial recherche sur les maladies respiratoires liées à la pollution.

 

De plus, je participe personnellement à cette initiative en effectuant un don pour augmenter ce fonds. 

JE SIGNE LA PÉTITION












JE PARTAGE

LA POLLUTION, TUEUSE DU XXIème SIÈCLE

 

Sous toutes ses formes, la pollution génère et aggrave des maladies respiratoires qui coûtent des vies par millions, en France comme ailleurs.

gasmask
7.000.000

PAR AN DE DÉCÈS LIÉS À LA POLLUTION
dont 663.000 en Europe (source OMS)

lung
3.500.000

PERSONNES ATTEINTES DE BPCO EN FRANCE
Près de 18 000 décès par an.

inhaler
4.000.000

D'ENFANTS ET D'ADULTES ASTHMATIQUES EN FRANCE
2.000 décès par an.