La Fondation du Souffle

La Fondation du Souffle vise à rassembler tous les acteurs impliqués au plan national dans la lutte contre les maladies respiratoires. Elle se donne notamment pour mission de susciter et de soutenir le développement de projets de Recherche, dans le combat contre les maladies respiratoires et leurs causes, grâce aux financements obtenus auprès de mécènes et de la générosité publique.

Elle est fondée sous l’égide du Comité National contre les Maladies Respiratoires (CNMR), association Reconnue d’Utilité Publique fondée en 1916, et s’appuie sur l’expérience et les acquis de ce Comité dont l’action a été depuis lors déterminante dans le recul de la tuberculose et dans les campagnes en faveur de la santé respiratoire et la lutte contre le tabagisme, notamment par un soutien à la Recherche en pneumologie clinique et épidémiologique.

Les principaux acteurs de la Fondation sont :

Les Fondateurs :

  • Le CNMR, Comité National contre les Maladies Respiratoires : pour la prévention et l’information du Grand Public, l’aide sociale aux malades atteints de pathologies respiratoires, le financement de projets de Recherche en santé respiratoire.
  • Le FRSR, Fonds de Recherche en Santé Respiratoire : pour le financement de la Recherche en santé respiratoire

Les Partenaires :

  • Le CPHG, Collège des Pneumologues des Hôpitaux Généraux : pour les aspects dépistage et études épidémiologiques,
  • La FFAAIR, Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants Respiratoires ou handicapés respiratoires : pour les aspects d’éducation et de soutien aux malades,
  • La FFP, Fédération Française de Pneumologie : pour les aspects de formation médicale et d’évaluation des pratiques,
  • Le CNCT, Comité National Contre le Tabagisme : pour les aspects de respect de la loi Evin et de soutien aux personnes souhaitant arrêter de fumer,
  • Et la SPLF, Société de Pneumologie de Langue Française : pour les aspects scientifiques.

La santé respiratoire est actuellement un enjeu majeur de santé publique, les maladies respiratoires représentant 12% des causes de décès. En particulier les cancers des voies respiratoires représentent 22% des causes de décès par cancers et cette cause, si elle s’est stabilisée chez les hommes, est en expansion préoccupante chez les femmes. La mortalité par Broncho-Pneumopathies Chroniques Obstructives (BPCO) est évaluée à 16 000 décès par an avec plus de 3 millions de patients atteints. La tuberculose, après une régression régulière est loin d’avoir disparu, notamment en Ile de France et dans les départements d’outre mer.

Le programme de travail de la Fondation, organisé autour de quelques axes privilégiés s’appuie sur un Comité scientifique. Pour ses missions d’appui à la Recherche, la Fondation soutiendra les centres de recherches français afin de développer des pôles d’excellence scientifique et des pôles de compétitivité, notamment en termes de développement de la prévention des maladies respiratoires. La Fondation organisera des appels d’offres de Recherche pour des projets pluriannuels, notamment en direction des jeunes chercheurs et participera en cofinancement à des projets français ou internationaux. La Fondation vise aussi à se rapprocher d’autres fondations françaises et internationales poursuivant des objectifs identiques.

Mis à jour le 24 Septembre 2014