L’asthme professionnel

L’asthme professionnel est un asthme provoqué par des substances présentes dans le milieu du travail.

pollution en milieu professionnel

Plus de 400 substances sont des causes possibles d’asthme professionnel.

Fort heureusement elles ne provoquent d’asthme que chez une minorité de personnes exposées à ces substances.

Celles-ci peuvent être schématiquement classées en substances d’origine animale ou végétale et en divers produits chimiques :

  • les substances biologiques d’origine animale ou végétale, appelées « allergènes » sont le plus souvent des protéines. Elles nécessitent pour provoquer de l’asthme une sensibilisation préalable qui dépend elle-même de facteurs génétiques. Ces facteurs génétiques favorisent la synthèse d’anticorps de type IgE spécifiques de l’allergène.
  • le mode d’action des substances chimiques est plus complexe.

En France, les substances le plus souvent à l’origine d’asthme professionnel sont :

  • la farine (environ 20 %),
  • les isocyanates (produit de base des polyuréthanes et de certaines mousses plastiques; environ 16 %),
  • le latex (5 à 7 %),

et à une moindre fréquence (inférieure à 5 %):

  • les persulfates dans le milieu de la coiffure,
  • des désinfectants (aldéhydes, ammoniums quaternaires),
  • les poussières de bois,
  • les allergènes provenant d’animaux de laboratoire.

Les principales professions à risque sont celles des boulangers, des professions de santé, des peintres carrossiers, des coiffeurs et des travailleurs du bois.

Les risques sont surtout importants lorsque les substances responsables se présentent sous forme de poudre, de gaz et d’aérosols, et lorsqu’elles sont présentes dans l’environnement professionnel à des concentrations élevées.

Certaines circonstances peuvent favoriser la survenue de l’asthme :

  • exiguïté des locaux,
  • mauvaise ventilation,
  • absence d’aspiration des poussières, gaz et vapeurs à leur source d’émission,
  • absence de nettoyage régulier.

Le diagnostic repose sur :

  • le recueil de l’histoire de la maladie par un médecin expérimenté dans le domaine de l’asthme professionnel,
  • sur une enquête effectuée sur les lieux du travail en collaboration avec le médecin du travail,
  • sur des examens spécialisés qui comportent un examen de l’appareil respiratoire, des mesures du souffle en période de travail et en période de congés, des tests allergologiques, des tests mettant en évidence une hyperexcitabilité des bronches.
  • dans certains cas il faudra avoir recours à la reproduction des signes de l’asthme après exposition aux substances présumées responsables en milieu hospitalier.

En matière d’asthme professionnel, une prévention est possible grâce à :

  • des mesures d’ordre technique permettant la suppression ou la réduction de l’exposition à des niveaux aussi bas que possible,
  • aux mesures d’hygiène et aux moyens de protection limitant l’exposition individuelle (par exemple port de masque).

Mis à jour le 24 Septembre 2014

Les produits biologiques

 

pollution en milieu professionnel

Les produits chimiques

pollution en milieu professionnel

 

Mis à jour le 24 Septembre 2014

Vous souhaitez déclarer une maladie professionnelle

La loi française décrit les maladies respiratoires professionnelles dans le cadre de la Sécurité Sociale pour le régime général et le régime agricole en les incluant sur une liste de tableaux.

Le patient doit écrire à sa caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) dans les 15 jours au plus tard après la constatation de la maladie.

Il doit joindre un certificat médical où sont indiqués la nature de la maladie et les symptômes, les preuves éventuelles, la durée envisagée d’incapacité de travail (ITT) et les suites attendues.

La CPAM doit statuer et notifier sa décision au patient dans les 3 mois, avec, si nécessaire, un délai complémentaire de 3 mois.

Passé ces délais, la maladie est reconnue professionnelle de droit.

 

Mis à jour le 24 Septembre 2014

Merci au Professeur Dominique CHOUDAT, Service de Pathologie Professionnelle Groupe Hospitalier Cochin, pour la relecture et la validation de ce texte.

Références bibliographiques

– Bessot, J.C., Pauli,G., L’asthme professionnel, Editions Margaux Orange, 20 rue du Mail, 75002 PARIS, 1999, 1 vol., 571 pages.

Autres sites: – http://asthmanet.com/

Brochures :

pollution en milieu professionnel          pollution en milieu professionnel          pollution en milieu professionnel

Mis à jour le 24 Septembre 2014

Pollution en milieu pro 1

Pollution en milieu pro 2

Pollution en milieu pro 3

Pollution en milieu pro 4

Pollution en milieu pro 5

Pollution en milieu pro 6

*Source : Données chiffrées européennes du Livre Blanc de l’ERS (European Respiratory
Society).

Mis à jour le 10 Avril 2015