tuberculose

Du progrès dans le combat contre la tuberculose multirésistante

La tuberculose reste la maladie transmissible la plus meurtrière dans le monde, avec 1,7 million de personnes décédées en 2017 selon l’OMS. Il s’agit d’une maladie infectieuse et contagieuse qui affecte souvent les poumons mais aussi les reins, les ganglions et les os. La tuberculose multirésistante est une tuberculose qui résiste même aux antituberculeux les plus puissants. Selon l’OMS, seulement 55 % des personnes atteintes par cette forme de tuberculose peuvent être guéries.

Des essais cliniques menés en Biélorussie ont démontré l’efficacité d’un nouveau traitement, la bedaquiline, combiné à d’autres antibiotiques, pour lutter contre la tuberculose multirésistante. En effet, cette étude menée sur 181 patients, a vu l’état de santé de 168 d’entre eux s’améliorer et une guérison totale chez 144 patients. L’impact de cette étude a été mondial : des essais cliniques similaires ont été menés en Europe de l’Est, en Afrique et en Asie du Sud Est.

La lutte contre la tuberculose reste un combat permanent. Alors qu’une étude publiée l’année dernière dans la revue médicale The Lancetprévoyait que 12,4  % des cas de tuberculose résisteraient aux antibiotiques d’ici à 2040, une assemblée générale des Nations Unies s’est tenue en septembre à New York et a consacré l’engagement des dirigeants mondiaux à mettre un terme à cette pandémie d’ici à 2030.