Londres Pollution

POLLUTION : LONDRES ET SA ZONE À ULTRA-BASSE ÉMISSION

Pour répondre à ce problème sans fin qu’est la pollution, à l’origine de nombreuses maladies respiratoires, Londres prend des mesures drastiques.

Après la Toxic Charge mise en place en 2017 d’un montant de 11,50 livres qui s’appliquait aux véhicules circulant dans le centre de Londres entre 7 heure et 18 heures du lundi au vendredi, Londres a resserré la visse.

Depuis quelques jours, des panneaux ULEZ pointent le bout de leur nez à Londres. ULEZ pour Ultra low emission zone : zone à ultrabasse émission.

Située dans le centre-ville, cette zone impose une taxe pour les conducteurs de véhicules vieux et polluants, obligatoire 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Cette taxe concerne plus précisément les véhicules à essence construits avant 2006 et les véhicules diesel construits avant 2015. Elle s’élève à 12,50 livres (presque 15€) par jour et constitue le prix d’entrée dans la zone.

Cette taxe augmente considérablement lorsqu’elle s’applique aux camions et aux cars et atteint les 100 livres). Les taxis ne sont pas concernés par cette taxe.

En cas de non paiement, gare aux amendes allant de 160 à 1 000 livres !

OÙ EN EST L’EUROPE ?

En Europe, il existe 250 zones à circulation restreinte, et seulement deux en France (système de vignettes à Paris et à Grenoble) avec une ambition moindre comparée à Londres.

Mis à jour le 12/04/2019