Pollution

UE & POLLUTION : DES AMÉLIORATIONS

Les efforts payent ! S’il faut continuer de lutter pour respirer un air plus sain, nous pouvons aussi partager les bonnes nouvelles de la bataille contre la pollution : l’Union européenne affiche des améliorations en matière d’émissions de dioxyde de carbone. 

Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l’Union européenne ont diminué de 2,5 % entre 2017 et 2018, comme le rapporte le Journal Le Monde. Il s’agit de la première baisse en 4 ans. 

A titre de comparaison, l’année 2017 avait vu une hausse de ces émissions de 1,8%.

Ces chiffres ont été publiés par Eurostat, une direction générale de la Commission européenne.

UNE BAISSE DANS UN CONTEXTE INTERNATIONAL EN HAUSSE 

Le développement des énergies renouvelables et la réduction de l’utilisation du charbon et du gaz naturel sont les principales raisons de cette baisse. Une nouvelle d’autant plus bonne qu’au niveau mondial, les émissions sont malheureusement en hausse. 

LES BONS ÉLÈVES : LE PORTUGAL ET LA BULGARIE

Cette hausse générale n’est qu’une moyenne : comme toujours, il y a des élèves… et des moins bons ! Huit pays sur les 18 États membres de l’Union européenne enregistrent une hausse de leurs émissions de CO2. C’est notamment le cas de la Lettonie, dernière du classement, avec une hausse de 8,5 %. 

Le Portugal et la Bulgarie occupent quant à eux les premières places du classement, avec des baisses respectives de 9 % et 8,1 %. 

Et la France alors ? La France se place à la 9e place du classement avec une baisse de ses émissions de 3,5%. 

Ces résultats encourageants ne sont pour autant pas suffisants. Avec un objectif de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés de plus par rapport à l’ère pré-industrielle, les efforts doivent être poursuivis et intensifiés.

Un rapport du Fonds monétaire international (FMI) estime que l’instrument le plus efficace est la taxe carbone, taxe à l’origine du mouvement des gilets jaunes. 

La bataille n’est donc pas gagnée d’avance : il faut trouver un équilibre sans contrainte majeure mais efficace pour continuer à améliorer la qualité de l’air.

Mis à jour le 27 mai 2019