Bronchiolite

ZOOM SUR LA BRONCHIOLITE : Traitements et évolution

ZOOM SUR LA BRONCHIOLITE : Traitements et évolution

La bronchiolite est une infection virale aigüe très contagieuse qui touche les petites bronches en particulier chez le nourrisson. Elle est le plus souvent syncytiale.

Le traitement

Le traitement comporte surtout des règles hygiéno-diététiques :

  • Prévenir la déshydratation en faisant boire l’enfant régulièrement
  • Faire régulièrement un désencombrement nasal avec du sérum physiologiques
  • Aérer la chambre pour ventiler et rafraîchir la pièce
  • Éviter d’exposer l’enfant au tabagisme passif
  • Faire baisser la fièvre en retirant quelques couches de vêtements et éventuellement en donnant des antipyrétiques, comme du paracétamol (enfants de plus de 3 mois) en respectant les doses maximales quotidiennes.  

L’aspirine ne doit jamais être administrée chez l’enfant sans avis médical.

Les antitussifs et les fluidifiants bronchiques ne doivent pas être administrés chez les enfants de moins de 2 ans car aucune utilité n’a été démontrée et qu’il y a au contraire des risques d’obstruer davantage les voies respiratoires par des bouchons muqueux.

Les antibiotiques n’ont pas d’utilité dans les bronchiolites d’origine virale.

L’hospitalisation est indispensable chez les tout petits (moins de 3 mois) et les nourrissons fragiles (prématurés, malformations cardiaques, maladies métaboliques). Elle peut s’imposer secondairement si des signes de gravité (décrits plus hauts) apparaissent.

L’évolution de la bronchiolite

Avant l’âge de 2 ans, certains nourrissons peuvent rechuter après guérison lors de l’épidémie suivante. À partir du 3e épisode, on évoque en général le diagnostic d’asthme du nourrisson.

Pour en savoir plus sur les symptômes de la bronchiolite, vous pouvez consulter notre article dédié ici.

Et pour retrouver tous nos articles, c’est par ici !

Mis à jour le 14/08/2019