Hypertension Artérielle Pulmonaire

Témoignage Hypertension Artérielle Pulmonaire – Hortense T. , 40 ans.

« J’ai eu un diagnostic d’Hypertension Artérielle Pulmonaire il y a un peu plus de trois ans. J’étais fatiguée, je respirais par la bouche, j’étais de plus en plus essoufflée. On m’a dit que c’était psychosomatique. Je savais bien que j’avais quelque chose, j’étais très sportive et je ne sentais plus mon corps. Puis, mon état a empiré brutalement.
J’ai pris 12 kilos en 15 jours. J’ai été transportée à l’hôpital et mise en réanimation. Après mon scanner, le cardiologue est venu me voir et m’a parlé de greffe coeur-poumons avant de me dire que j’avais une Hypertension Artérielle Pulmonaire. Je n’ai pas eu de greffe heureusement mais ai été rapidement mise sous association de deux traitements. J’ai une pompe qui me délivre en continu un de mes deux médicaments.
Aujourd’hui, je mène une vie quasi-normale : je travaille, mais je ne peux plus faire de sport ni me baigner… »