L’emphysème est présent à des degrés divers chez tous les malades atteints de BPCO, qui représentent 5-10% de la population adulte (et 16 000 morts par an). Dans moins de 1% des cas, il est lié au déficit génétique en alpha1-antitrypsine.


Mis à jour le 5 avril 2017