Origine 

Les bronchites sont la forme la plus bénigne et la plus commune de l’infection bronchopulmonaire. Elles sont le plus souvent d’origine virale mais peuvent se sur infecter.

Symptômes 

Elles sont marquées par une toux avec hypersécrétion bronchique et, plus rarement par une gêne respiratoire qui sera d’ailleurs modérée. Un aspect particulier est réalisé par la coqueluche où la toux survient par quintes avec reprises caractéristiques rappelant “le chant du coq”. Elle s’observe encore chez les sujets non vaccinés ou ceux qui ont perdu l’immunité vaccinale en l’absence de revaccination. La coqueluche est très dangereuse chez le jeune nourrisson et nécessite l’hospitalisation.

Traitement 

La plupart des bronchites ne sont pas à traiter par un antibiotique sauf si l’origine bactérienne est documentée : coqueluche ou expectorations purulentes. On se contentera ailleurs de fluidifiants bronchiques, parfois de sédatifs de la toux ou de kinésithérapie si l’hypersécrétion est importante ou se prolonge dans le temps.


Mis à jour le 4 avril 2017