Elle se traduit par des difficultés d’endormissement ou un sommeil fractionné, parfois écourté par un réveil survenant beaucoup trop tôt. Les causes les plus fréquentes de l’insomnie sont liées à la dépression et à l’anxiété. Mais l’insomnie la plus courante est psychophysiologique, c’est-à-dire conditionnée par une situation qui a été à l’origine des difficultés de sommeil.

L’insomnie chronique entraîne fatigue, troubles de la concentration et de la mémoire, irritabilité, troubles de l’humeur voire somnolence. Les traitements dépendent de la cause de l’insomnie. Les médicaments pour dormir sont efficaces, mais seulement s’ils sont pris sur de courtes périodes ou en discontinu. L’important est de changer ses habitudes de sommeil. Une prise en charge comportementale peut être efficace.

N’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant qui vous orientera si besoin est vers un spécialiste du sommeil.

Mis à jour le 24 Septembre 2014