La dyspnée post-Covid-19

Publié le 6 janvier 2023
Image
Homme toux main sur la cage thoracique

Plus de deux ans après le début de l’épidémie de Covid-19, la dyspnée, en particulier d’effort, arrive en première ligne des symptômes persistants plusieurs mois après l’infection.

 

Parmi les causes possibles de dyspnée post-Covid-19 on retrouve :

  • Une pathologie sous-jacente préexistante à l’infection Covid-19 (asthme, BPCO, pneumopathie interstitielle, insuffisance cardiaque…), jusque-là non-diagnostiquée et/ou aggravée par l’infection. L’existence de séquelles respiratoires et de lésions pulmonaires directement liées à l’infection Covid-19.
  • Un syndrome d’hyperventilation (SHV) : un dérèglement respiratoire lié à l’infection Covid-19 et caractérisé par une fréquence et/ou des volumes respiratoires disproportionnés par rapport aux besoins de l’organisme.
  • Le déconditionnement à l’effort : ce déconditionnement peut être causé par une hospitalisation prolongée en réanimation, mais il peut survenir chez n’importe quel patient ayant fait une infection Covid-19, hospitalisé ou non. Le simple de fait de rester alité durablement chez soi à cause de la fatigue et en arrêtant toute activité sportive suffit à entrer dans la spirale du déconditionnement : on est dyspnéique, donc on bouge moins, et moins on bouge, plus on aggrave le déconditionnement musculaire et donc plus on est dyspnéique. Ce déconditionnement n’est pas corrélé à l’existence ou non de lésions ou séquelles pulmonaires et peut être à l'origine de dyspnée post-Covid-19 chez des sujets jeunes ayant eu une forme peu sévère de la maladie. C’est un cercle vicieux qu'il faut rompre par la reprise graduée d'une activité physique et un reconditionnement à l’effort.

Récemment, une étude scientifique a démontré et quantifié les effets bénéfiques de la réadaptation respiratoire chez des patients souffrant de symptômes persistants de Covid-19. En effet, après 6 semaines de réadaptation respiratoire globale et individualisée, la dyspnée, la condition physique et la qualité de vie de patients souffrants de symptômes persistants de Covid-19 s’améliorent significativement(1).

(1) Outpatient Pulmonary Rehabilitation in Patients with Long COVID Improves Exercise Capacity, Functional Status, Dyspnea, Fatigue, and Quality of Life. Nopp S. et al. (2022). Respiration.

Mis à jour le

A lire aussi

Image
Sapins sous la neige virus covid blanc
17 décembre 2021

Les bons réflexes pour ne pas laisser le covid -19 gâcher le réveillon !

Image
Header giving tuesday 2021 mozaïques de jeunes pneumo
30 novembre 2021

Giving Tuesday : les jeunes pneumologues soutiennent la Fondation du Souffle !

Image
Illustration d'une foule de gens portant le masque
27 septembre 2021

Covid-19 : Le port du masque face à l’épidémie a modifié la perception qu’a le grand public des maladies respiratoires