Nos missions

Financer la recherche

Chercheuse avec un masque et un microscope

 

Le soutien à la Recherche contre les maladies respiratoires est une mission fondamentale de la Fondation du Souffle. La Fondation du Souffle est le premier financeur français de recherche en santé respiratoire au bénéfice des patients et de leurs familles qui pourront bénéficier des avancées de la recherche. Nous ciblons toutes les maladies respiratoires, sans exception : maladies fréquentes, comme l’asthme et la BPCO ; maladies rares, comme la fibrose, l’hypertension pulmonaire ou la mucoviscidose ; sans oublier les cancers du poumon ou de la plèvre.  

La Fondation attribue des bourses pour les étudiants en formation, et des subventions pour soutenir des projets de recherche. Nous soutenons tous les aspects de la recherche respiratoire, qu’il s’agisse de recherche fondamentale, épidémiologique, clinique, ou en santé publique.

Nous lançons plusieurs appels à projets chaque année, seuls, ou en association avec des associations de patients. Dans tous les cas, la sélection des meilleurs projets est effectuée par le conseil scientifique de la Fondation.

Le Conseil Scientifique, indépendant, est composé de 20 membres. Le conseil scientifique est le véritable bras armé de la mission recherche de la Fondation. Il étudie et sélectionne avec rigueur les projets et suit scrupuleusement leur réalisation.

Pour ces 5 dernières années, 144 projets ont été financés pour un total de 5 251 500 €. Pour avoir plus de détails, vous pouvez consulter nos Rapports d’activité.

 

14
lauréats soutenus en 2021
688
mille euros de financement en 2021

Le conseil scientifique de la Fondation du Souffle fait partie de ma vie d'enseignant-chercheur depuis toujours. J'ai souvent été amené au début de ma carrière à juger des projets, puis j'ai intégré ce conseil comme membre et enfin j'ai succédé à Philippe Bonniaud. Il s'agit d'un conseil qui s'impose aux chercheurs dans le domaine des maladies respiratoires en France, de la même façon que le groupe "RESPIRenT" et les journées des J2R, il permet d'aider à maintenir des financements pour former et inciter les jeunes et les chercheurs dans le domaine des maladies respiratoires. Il permet de rendre visible pour la communauté pneumologique la richesse et la fécondité des groupes français impliqués dans ces recherches. Enfin, les jeunes pneumologues ou scientifiques financés par le conseil scientifique assurent le futur de notre communauté dans les activités de recherche qui sont fondamentales pour nos patients.
Pr. Pascal Chanez
Président du Conseil Scientifique

Informer et prévenir

enfants masqués en classe dont un qui lève la main

 

Engagée dans la préservation de la Santé respiratoire, la Fondation du Souffle développe des programmes de prévention et d’éducation adaptés aux fléaux actuels. Ces projets d'envergure nationale sont également portés par les Comités départementaux de lutte contre les maladies respiratoires sur tout le territoire au plus près des personnes concernées, notamment les enfants, les jeunes, les populations défavorisées, les malades.

Concrètement, la prévention, auprès du grand public et des patients, passe par :

  • Un site Internet : www.lesouffle.org
  • La participation aux Journées Mondiales de sensibilisation contre les risques ou les maladies respiratoires, en particulier Asthme, BPCO, Pollution, Tabac… 
  • L’édition de brochures destinées à l’information du Grand Public et patients disponible notamment dans la Soufflothèque
  • La participation aux actions d’éducation respiratoire pour les patients asthmatiques et les insuffisants respiratoires.
  • La promotion du sevrage tabagique et l’accompagnement des fumeurs dans cette démarche (Mois Sans Tabac, Journée Mondiale Sans Tabac)

 

5
campagnes d’information en 2021
43
projets lancés par les comités régionaux en 2021

Tous les ans nous imaginons des campagnes et des outils d’informations qui pourront être utiles au plus grand nombre. Nous pensons bien sûr aux bénéficiaires mais aussi aux associations partenaires sur le terrain qui relaient l’information et font de la prévention au quotidien. Notre objectif : être utile au plus grand nombre.
Élise Massacret
Responsable de la communication à la Fondation du Souffle

Soutenir les plus démunis

Personne âgée masquée une infirmière lui tenant la main

 

Venir en aide aux patients respiratoires en situation de précarité en leur permettant de faire face à leurs besoins immédiats et aux situations d’urgence est l’une des missions de la Fondation du Souffle.

Gérée par les Comités Départementaux et Régionaux contre les Maladies respiratoires, l’aide sociale d’urgence peut être directement prise en charge par la Fondation du Souffle dans les départements dépourvus de comités. Cette aide, ultime filet de sécurité pour les personnes démunies, est octroyée de manière collégiale par la “Commission d’Attribution de Secours” composée d'un médecin pneumologue, d'un(e) assistant(e) social(e) et d'autres bénévoles expérimentés.

Les dossiers sont transmis à la Fondation du Souffle par des assistantes sociales. Ces dernières renseignent le dossier de demande de secours avec le patient. L’aide sociale est ponctuelle. En effet, elle est octroyée lorsque les personnes dans le besoin n’ont pas la possibilité d’être prises en charge par leurs familles et/ou sont en attente d'une prise en charge par les services sociaux.

 

Quelles sont les aides qui peuvent être attribuées ?

  • Mme L, atteinte d’une maladie respiratoire chronique, a obtenu une aide de 400 € pour le remplissage de sa cave à fioul afin de se chauffer cet hiver.
  • M. W, atteint d’un asthme sévère, a été aidé à hauteur de 265 € pour le soutenir dans le paiement d’une aide-ménagère.
  • M. et Mme R ont été soutenus à hauteur de 1 100 € afin de leur permettre d’accompagner leur fils, atteint de mucoviscidose, dans la perspective d’une greffe pulmonaire
  • M. S, atteint d’une BPCO, a reçu 270 € afin de poursuivre ses soins médicaux à l’hôpital
  • Mme H, atteinte d’une BPCO stade 4, a été soutenue à hauteur de 450 € pour des séances d’aide psychologique
  • M. T, atteint d’une fibrose pulmonaire idiopathique, a reçu 470 € afin de payer le chenil durant son hospitalisation.
  • M. et Mme L ont reçu une aide de 300 € pour l’achat d’une housse anti-allergène pour le matelas de leur fils atteint d’un asthme sévère.

 

400
familles soutenues en 2021
42
milles euros attribués en 2021

L’aide sociale qu’octroie la Fondation du Souffle, permet aux malades de leur éviter de se soucier encore plus de leur état de santé et leur apporte une petite lueur d’espoir qui redonne un peu de souffle dans l’attente d’un traitement, ou d’une aide publique. Avoir une maladie respiratoire, qui ne se voit pas et souvent n’apparaît pas aux yeux des autres comme un handicap, ce n’est pas tous les jours facile. Merci encore de nous aider à aider ces malades dans leur quotidien.
Kouroussa M’Baé
Responsable de la Commission d’Aide Sociale à la Fondation du Souffle