La chirurgie 

Elle est réservée aux formes limitées, sans métastases. Les autres fonctions (cardiaque, respiratoire etc.) doivent être satisfaisantes, ce qui n’est pas toujours le cas chez les fumeurs. La lobectomie (ablation d’un lobe) et la pneumonectomie (ablation d’un poumon) sont les deux types d’intervention les plus fréquentes. La guérison du cancer par la chirurgie est possible, mais elle dépend de la taille de la tumeur et de la présence de ganglions atteints par le cancer. Les résultats peuvent aller de 70% de survie à 5 ans, à 10% voir moins, lorsque l’extension locorégionale est importante.

La chimiothérapie 

Cette technique consiste à administrer des associations de médicaments anticancéreux par cures répétées, à des intervalles réguliers. La chimiothérapie permet de traiter les formes les plus étendues ou celles qui s’accompagnent de métastase. Elle peut réduire suffisamment le volume de certains cancers bronchiques pour permettre une intervention chirurgicale dans un deuxième temps.

Force est de constater que la chimiothérapie du cancer broncho-pulmonaire ne fournit encore que des résultats très imparfaits. Cependant, on observe plus souvent, ces dernières années, des réductions notables du volume tumoral, des rémissions de qualité. La tolérance à la chimiothérapie a été nettement améliorée.

La radiothérapie

Ce traitement consiste à soumettre la tumeur broncho-pulmonaire, l’extension locorégionale, parfois les métastases, à l’action de rayonnements divers. Au préalable, la radiothérapie délimite avec précision le “champs” d’irradiation. Cependant, durant ces 10 dernières années, le traitement du cancer broncho-pulmonaire a nettement progressé. Aujourd’hui, les médecins utilisent de façon optimale les 3 thérapies dont ils disposent (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie). Une meilleure connaissance des réactions aux différents traitements offre la possibilité de les associer tout en modulant leur emploi selon chaque patient.

Ces améliorations contribuent à la qualité de vie des patients et augmentent leurs chances de guérison.


Mis à jour le 3 avril 2017