Qu’est-ce que la BPCO ?

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie des poumons et des voies aériennes caractérisée par une obstruction permanente des bronches et bronchioles. Sa principale cause est le tabagisme.

Conséquences : le passage de l’air vers les alvéoles pulmonaires est freiné, l’oxygénation du sang est perturbée. Le fait de monter quelques marches d’escalier ou de porter une valise, peut devenir très difficile. La BPCO engage le pronostic vital. A ce jour, c’est une maladie qui se traite mais qui ne se guérit pas.

 

Chiffres clés

3,5
millions de personnes sont touchées par une BPCO
17
mille décès par an

Quelles sont les causes de la BPCO ?

Femme douleur thorax•    Le tabagisme
Au moins 80 % des BPCO sont dues au tabac. L’évolution et la mortalité de cette maladie sont directement liées à l’importance et l’ancienneté de la consommation tabagique. L’arrêt du tabagisme stoppe la dégradation accélérée de la fonction respiratoire.


•    Les expositions professionnelles
L’exposition professionnelle à certains polluants (gaz, fumées, poussières, vapeurs toxiques...) est un facteur de risque bien identifié (15% des cas). Les mineurs, les ouvriers de fonderie, du bâtiment et de l’industrie textile ainsi que les agriculteurs font partie des professionnels exposés. Des efforts de prévention sont nécessaires.

 

Comment diagnostiquer une BPCO ?

La BPCO se manifeste par plusieurs symptômes :

•    Vous constatez un essoufflement progressif 
•    Vous toussez tous les jours ou presque, par exemple le matin.
•    Vous avez souvent des bronchites qui ont tendance à “traîner”.
•    Vous avez une sensation de fatigue permanente.

Aide respiratoire BPCOSi vous cochez au moins 2 de ces cases, n’hésitez pas à consulter votre médecin, qui recherchera d’autres troubles : anxiété, dépression, amaigrissement, atteinte cardio-vasculaire…

Les médecins ne peuvent pas guérir la BPCO mais ils peuvent améliorer vos symptômes, ralentir la dégradation de vos bronches et poumons et limiter les exacerbations poussées de la maladie. 

 

Quels traitements pour la BPCO ?

Si vous fumez, arrêtez : c’est la clé du traitement, et il n’est jamais trop tard pour arrêter. Faites-vous aider ! 

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments ou des substituts nicotiniques (gommes, patchs...) qui faciliteront l’arrêt du tabac. Il peut aussi y associer des thérapies cognitivo-comportementales.

Votre pharmacien peut également vous accompagner dans l’arrêt du tabac. 

Les bronchodilatateurs inhalés permettent de maintenir le passage d’air dans les bronches et peuvent réduire l’essoufflement. 

La réadaptation respiratoire personnalisée est essentielle : elle inclut le réentrainement à l’effort, l’éducation thérapeutique, l’accompagnement psychologique, social et un suivi nutritionnel.  

 

Liens utiles

Tests en ligne

Mis à jour le