Emphysème pulmonaire

Qu’est-ce que l'emphysème pulmonaire ?

L'emphysème pulmonaire est une destruction des alvéoles pulmonaires. Il peut être localisé à une partie du poumon ou diffus. Chez les personnes atteintes d’emphysème pulmonaire, les alvéoles, chargées d’assurer les échanges gazeux, en partie détruites, ne peuvent plus fonctionner normalement. Lors de l’expiration, les alvéoles ne peuvent plus se vider complètement de l’air qu’elles contiennent. L’air est alors piégé dans le thorax. Le poumon détruit se distend, augmente de volume ce qui diminue l’efficacité des muscles respiratoires, notamment du diaphragme. Au fur et à mesure de l’évolution de la maladie, la gêne respiratoire devient permanente. Les patients sont de plus en plus limités dans leur quotidien et ont une mauvaise qualité de vie. Les plus sévèrement touchés finissent par présenter une insuffisance respiratoire chronique. L'emphysème pulmonaire, notamment centro-lobulaire, est associé à la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Le tabac en est la cause principale.
 

 

Chiffres clés

2/3
d’hommes sont concernés par l'emphysème pulmonaire
1/3
de femmes sont concernées par l'emphysème pulmonaire

Quelles sont les causes de l'emphysème pulmonaire ?

La principale cause de l’emphysème est le tabagisme mais l’exposition à des substances chimiques peuvent également en être responsable. Les infections des voies respiratoires peuvent également favoriser ou aggraver l’emphysème.

 

Comment se fait le diagnostic d’un emphysème pulmonaire ?

La gêne respiratoire d'effort (dyspnée) qui s'aggrave progressivement est le principal symptôme de l’emphysème pulmonaire. 

Certains signes cliniques, souvent tardifs dans l’évolution de la maladie, peuvent faire évoquer la maladie :

gêne respiratoire - emphysème

  • Le thorax est distendu avec diminution de l'ampliation thoracique ;
  • La respiration est rapide et superficielle ;
  • L'expiration est prolongée ;
  • Des râles bronchiques sont présents à l’auscultation.

Les explorations fonctionnelles respiratoires suggèrent le diagnostic. La confirmation du diagnostic repose sur le scanner thoracique qui permet une analyse qualitative (type d’emphysème, localisation) et surtout quantitative (pourcentage de poumon détruit).

 

Quels sont les traitements pour lutter contre l'emphysème pulmonaire ? 

assistance respiratoire - emphysèmeIl n’existe aucun traitement curatif mais l’arrêt du tabac, certains traitements (bronchodilatateurs) et la réhabilitation respiratoire peuvent ralentir la progression de la maladie et améliorer la qualité de vie des patients. Dans les cas graves, un apport quotidien d’oxygène est nécessaire. Le traitement peut également être chirurgical dans les cas d’emphysème très sévères (greffe de poumon). 

Des travaux de recherche ont permis de mettre au point des traitements endobronchiques permettant la réduction de volume pulmonaire. Des valves placées dans les bronches atteintes favorisent l’évacuation de l’air, tout en empêchant l’air inspiré d’atteindre cette partie) ou ressorts (coils) qui « enroulent » le poumon. La réduction de volume du poumon améliore le fonctionnement des muscles respiratoires.


 

Liens utiles

Test en ligne